ÉCOLE DES MOUSSES

ptitmousse.gif (6801 octets)

L’ÉCOLE  DES  MOUSSES

 Suite aux cuisantes défaites de notre marine du début du 19ème siècle, marine indisciplinée et organisation désastreuse, le Roi Louis Philippe décida la réorganisation de notre Marine Nationale.

Une ordonnance du 12 Novembre 1822 réorganise le corps des équipages de ligne, prévoyant déjà l’incorporation de jeunes garçons de 12 à 14 ans, enfants de marins, de pupilles de la Nation ou d’ouvriers de marine, dont la seule condition d’engagement est d’être « sain de corps et vacciné » et qui seront incorporés en cinq divisions de 120 mousses.

C’est par une ordonnance du 28 Mai 1829 que naît vraiment « L’École des Mousses » avec son programme d’instruction.

Le premier bâtiment-école des Mousses est le brick « La Lyonnaise » en 1835 puis la frégate « L’Abondance », la corvette « La Moselle », la frégate « Thétis », les vaisseaux « L’Inflexible » puis « Bretagne » en 1866, les vaisseaux « Austerlitz » et « Ajax », puis « Bretagne II », « Bretagne III » (ex Fontenoy ) et « Bretagne IV » (ex Mytho) qui deviendra en 1912, le célèbre « Armorique ».

« L’Armorique » restera école des Mousses jusqu’en Juin 1940 mais, le bruit des bottes allemandes se faisant entendre, les Mousses embarquent “ en catastrophe ”  sur le cuirassé « Paris » pour un  périple passant par l’Angleterre, le Maroc, l’Algérie et Toulon, où ils se regrouperont à bord de « L’Océan ».

A la Libération, mission sera confiée au commandant Le Coz de réorganiser l’école des Mousses sur le site du Dourdy à Loctudy, dans le sud du Finistère.

Elle y formera plus de 10.000 Mousses jusqu’en Août 1960, année de son transfert dans son berceau de Brest, le groupe « Armorique ».

Hélas, en 1988, la Marine se modernisant, il apparaît que cette formation de Mousse n’est plus nécessaire… et s’oriente uniquement vers L’école de Maistrance, chargée de former des techniciens de pointe, d’un niveau scolaire bien supérieur.

L’école des Mousses fermera donc définitivement ses portes en Août 1988, tournant une page d’histoire indélébile…

Il faut rappeler qu’en 1915 la plupart des Mousses, gamins de 16 ans, furent envoyés renforcer les bataillons de Fusiliers Marins en Norvège, en Belgique et que bon nombre d’entre eux ne revinrent pas.

Rappelons également la conduite exemplaire des Mousses durant la seconde guerre mondiale, tant sur nos bâtiments, notre aéronavale, nos unités combattantes à terre, que dans la Résistance.

Beaucoup ne sont pas revenus non plus d’Indochine ni d’autres T.O.E.

Les Commandants d’unités appréciaient ces jeunes matelots, à la formation maritime et militaire rigoureuse et leur empreinte restera à jamais dans notre Marine Nationale.

Le Drapeau de l’école des Mousses est aujourd’hui confié à la garde de l’école de Maistrance. Il porte dans ses plis :   

                                                - la Légion d’Honneur

                                                - la Croix de Guerre 14-18

                                                - la Croix de Guerre 39-45

                                                - la Croix de Guerre des T.O.E.

 

 

ACCUEIL   SOMMAIRE    NOUS JOINDRE   ADHÉSION     LIENS     

CARTE POSTALE   PAGE HISTOIRE    LES PUPILLES    CHANTS  LE BENEVOLE    FOND'CALE

SUGGESTIONS